On se cultive

Kunta Kinte : le guerrier mandingue

Kunta Kinte est le personnage emblématique  de la série Roots ( Racine en France).

img_20170109_212904
LeVar Burton alias Kunta Kinté.

Diffusée la première fois aux États-Unis en 1977, Roots a été applaudi. 9 Emmy Awards remportée et elle est encore aujourd’hui « la troisième meilleure audience de tous les temps à la télévision américaine pour un épisode de série […] ». Cette mini-série traite essentiellement de l’esclavage au XVI ème siècle et toutes les choses qui vont l’envenimer notamment : la secte raciste le Klux Klux Klan.

Qui est kunta kinte ?

Ceci n’est pas une légende.

Kunta Kinte  existe. Même si, effectivement,  dans la série il y a des séquences qui sont inventées. Né en 1750, à Juffure, la Gambie actuelle, Kunta Kinte est le fils de Binta et Omoro. Mandingue et musulman, il devient un esclave dans une Amérique sans pitié envers les noirs.

Le remake roots 2016

img_20170109_212744
Le Kunta Kinté version 2016.

Auparavant,  je n’avais jamais regardé un épisode en entier de Roots version 1977. C’était plutôt des petites séquences très dure à accepter. La chaîne Numéro 23  diffuse depuis début janvier ce remake.. Les épisodes n’ont rien à voir avec  la version initiale. Le remake est légèrement plus soft , peut-être un peu moins violent.

La série est  très pédagogique. On apprend comment les esclaves vivaient durant cette période. Même si tout n’est pas dit. Au début, Kunta vit sereinement dans un petit village d’Afrique de l’Ouest. Il est amoureux de Fanta. Kunta est capturé, Fanta aussi. Puis, ils sont  enfermés dans un bateau destination l’ Amérique pour travailler en tant qu’esclave. Le début est très pertinent car on explique pourquoi on arrache un homme noir de son cocon familiale.

12 Years a Slave, Birth of a Nation, Django ces  films sont aussi à regarder. Ils montrent la réalité sur l’esclavage sur un écran pour ne jamais oublier cette souffrance infligée par les hommes.

le Racisme toujours présent

Depuis des lustres les noirs sont victimes de racisme.

Encore en 2017, le racisme persiste. D’ailleurs, un jour une fille m’a dit « être raciste c’est un droit ». Cette phrase m’a anéanti. Je ne savais pas quoi penser. Donc je n’ai pas répliqué à sa bêtise.

Heureusement, tout le monde n’est pas raciste dans ce monde !

2 commentaires sur “Kunta Kinte : le guerrier mandingue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s