Ça se passe chez moi

Pourquoi les noirs courent vite?

Personne ne peut le nier. Les noirs courent vite. Au sprint, au marathon ou encore au basket, les noirs sont doués à ces sports. Le jamaïcain Usain Bolt nous l’a prouvé durant les derniers Jeux-Olympiques de Rio. D’autres jamaïcains aussi nous l’ont prouvé, les afro-américains également et les kenyans .

2016 Rio Olympics - Athletics - Semifinal - Men's 100m Semifinals - Olympic Stadium - Rio de Janeiro, Brazil - 14/08/2016. Usain Bolt (JAM) of Jamaica looks at Andre De Grasse (CAN) of Canada as they compete. REUTERS/Kai Pfaffenbach TPX IMAGES OF THE DAY FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. - RTX2KUAJ

Donc, je me suis posé cette question en regardant avec attention les épreuves d’athlétisme aux J-O, pourquoi courons-nous vite?

Plus jeune, j’avais deux théories que je vais vous dévoiler :

  • on court vite car nous avons beaucoup de globules.
  • on court vite car durant l’esclavage les noirs couraient avec toute leur âme pour fuir les négrier, donc nos ancêtres nous on donné ce don.

Bon, ces théories n’ont pas été vérifié … qui sait pour la seconde j’ai peut-être raison ?

Pendant les J-O, Usain Bolt m’a surprise. Il est trop rapide!  Lors d’une épreuve de sprint, il faut le préciser tout de même un français ( (un blanc) je précise car un français n’est pas forcément blanc) Christophe Lemaitre est arrivé troisième face à Bolt. Bravo l’artiste!

Je reviens au cas du noir, rire. Nous sommes rapides car d’une part, nous avons un taux de testostérone plus élevé que les blancs et, d’autre part, on a une musculation spécifique. Tout ça rien que pour nous. La génétique nous a gâté. Rien n’y fait, c’est scientifique. Le noir sera toujours le plus fort au sprint … sauf cas de force majeur.

Maintenant, je vais classer quels types de noirs courent vite. Ceci est mon opinion – à prendre avec des pincettes. Les jamaïcains sont les numéros 1 car dans le pays, la culture de l’athlétisme est fort présente. Dès l’école primaire, les enfants pratiquent ce sport. D’ailleurs, c’est en primaire que Bolt a été repéré. Les second sont les afro-américains. Les troisièmes sont les africains. En fait, pour les africains il y a deux types de coureurs. Pour le journaliste Jon Entine, auteur du livre Taboo : Why Black Athletes Dominate Sports And Why We’re Afraid, les meilleurs coureurs sont les Est-africains et les Ouest-africains. Je pense être d’accord avec lui. J’entends déjà les hurlements. Même si chers lecteurs tu ne proviens pas de cette région je ne doute absolument pas de ta capacité à courir aussi vite que moi.

Les Est-africains en l’occurrence : éthiopiens, somaliens, djiboutiens, kenyans sont des as du marathon. Particulièrement les kenyans, car il y a beaucoup de centres d’entraînement là-bas et les enfants Maasaï marchent près d’ une heure par jour pour aller à l’école. Qu’il pleuve, qu’il vente ces enfants sont habitués à de longues distances.

Les Ouest-africains sont plus rapides sur de courtes distances (400,200 ou 100 mètres). Moi, j’ai constaté durant ces J-O trois sprinteurs ivoiriens et une nigériane. Les Est-africains sont donc plus endurants tandis que les Ouest-africains sont plus rapides.

Voilà, tout est dit on court vite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s