Mes coups de coeur

Sacko The Comedian : de l’individu lambda à l’humour du web

Les africains sont bien connus pour être de bons danseurs et rigoleurs.

Avec le phénomène des Vines, aujourd’hui il est beaucoup plus facile de trouver un public via les réseaux sociaux pour le faire rire rapidement et gagner en notoriété. Le vinneur Sacko The Comedian  profite du web collaboratif pour user de sa  liberté d’usage pour faire rire.11150810_997994840211915_5660282612678559942_n

Sacko The  Comedian est un vinneur qui, du haut de ses 20 ans détient un sacré humour qui fait rire chaque soir un bon nombre de personnes. Étudiant en première année d’anglais, d’origine ivoirienne je suis allée à sa rencontre, car je réalise un mémoire dont le sujet est « La vidéo sociale amateur face aux techniques de soi à l’ère du Web collaboratif »  . Je devais collecter des informations pour l’ avancée de mon mémoire. Ainsi j’ai pu rencontrer ce très sympathique et ambitieux personnage.


Découvrez le personnage :

Moi : Comment t’es venu l’idée de faire des vines ?

Sacko : « Directement Mr le Fou s’est réveillé et bim j’ai vu l’application Vine et j’ai commencé à faire des vidéos sur un coup de délire, et ça a pris. J’ai vu que les gens ont commencé à aimer et j’ai continué. »

Moi : Pourquoi as tu choisi le format Vine plutôt que Youtube ? 

S: « Je pense que les vines c’est mieux parce que tu as un laps de temps. T’as 6 secondes pour faire rire quelqu’un. Alors si tu y arrives ça veut dire que t’es fort. 6 secondes pour faire rire quelqu’un c’est pas donné à tout le monde. D’autant plus qu’ avec les vines c’est  beaucoup plus rapide et facile. On peut le faire n’importe où et n’importe quand dans le métro par exemple. »

Moi : Pourquoi utilises-tu l’humour essentiellement dans tes vines ?

S : « Pourquoi l’humour, car tout le monde aime ça. I’m sorry. Déjà je vais te raconter une histoire un jour j’était dans le métro, un  grand renoi balèze il me dit vient voir. J’avais chaud, il me dit ton Snapchat c’est pas Sacko Montana? Le mec il regardait mes vidéos, ça veut dire que je peux toucher tout le monde. Ça fait un an que je fais des vidéos  et ça fait un an que je reçois des messages genre quand je suis triste je regarde tes vidéos ça me donne le sourire ça me fait plaisir. »

Moi: Aujourd’hui tu as un réel succès sur les réseaux sociaux plus de 46 000 fans sur ta page Facebook, beaucoup de partages de vidéos. Est ce que tu te rends compte et tu comprends ton succès?

Sacko: « Je me rend compte de ce succès mais je cherche pas à le comprendre. Je pense que c’est normal si les gens aiment ceux que tu fais ils font te suivre, et oui il m’arrive de me faire arrêter dans la rue du genre C’est toi qui fait les vidéos ?  Ça change car au début je n’assumais pas et je sais pas pourquoi, mais là maintenant ça va. Et puis quand t’es pas habitué à quelque chose ça a un impact sur toi. »

Moi: Sacko a-t-il prit la grosse tête?

Sacko: « Pas du tout, je suis resté le même, fou dans sa tête. Je suis toujours le même, je change pas. »

Moi: Quels sont tes projets?

J’écris des sketchs, je fais du stand up au Paname notamment. J’ai eu un rôle dans un film qui sortira courant fin 2015 en compagnie d’Omar Sy. Puis, j’ai d’autres idées, mais surtout devenir comédien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s